En fait, je suis une grosse relou (Mais c’est typiquement féminin vous allez me dire, surtout en période de règles. Oui parce que dans ces moments-là, la nana devient un drôle de spécimen et serait prête à vous broyer les testicules de sang-froid parce que « T’ES CON OU TU LE FAIS EXPRES ? C’EST PAS LE MOMENT DE ME FAIRE CHIER, J’AI DEJA L’IMPRESSION QU’ON M’ARRACHE LES OVAIRES ET J’AI MAL AU BIDE ! » Disons qu’en fait, avoir ses règles c’est un peu comme le syndrome de Gilles de la Tourette, on va bien et deux secondes après c’est un immense bordel).

Alors histoire d’en savoir un peu plus sur moi, je vais vous faire une petite liste des trucs qui me cassent profondément les ovaires (Oui, je ne peux pas vous lister les choses que j’apprécie, parce que je passe mon temps à râler, vous pouvez aller demander à ma mère elle vous fera : « Ma fille ? Oh bah elle n’aime rien je crois, à part ses seins. »)

 J’AIME PAS :

-          La pub avec la blondasse de Marie de Secret Story (ou SS pour les intimes -à ne pas confondre avec SS en référence avec hitler hein, vous emballez pas-) qui te dit un truc qui grosso merdo ressemble à : « Tu veux savoir qui t’aimes en secret ? Peut-être ton ex ? Ton collègue ? Ton patron ? Ton chien ? Envoie « tu n’es qu’un pigeon » au 69 69 » mais que parallèlement elle a fait chier tout le monde à pleurer quotidiennement  dans les anges de la téléréalité au sujet de son ex qui ressemble à Ken. Elle aurait dû envoyer un SMS histoire d’être fixée quoi. Connasse.

-          Boire un peu trop et au final être plus souvent en train de chercher le serveur plutôt que les beaux garçons.

-          Les gens qui savent qu’en ce qui concerne le football je suis une fervente supportrice du PSG et que dès qu’ils perdent j’ai le droit à des : « HAHAHAHAHAHA ». D’ailleurs le premier qui me sort un « ALLEZ L'OM, VOUS ETES JUSTE LE QATAR ST GERMAIN, NIQUEZ VOS RACES » peut déjà établir son testament.

-          Faire pipi dans les toilettes publiques, non car déjà la porte à peine entrouverte tu as l’odeur d’urine qui se fait un plaisir de trouver le chemin de tes narines, ce qui te fait directement comprendre que tu vas entrer dans un véritable nid à microbes. Surtout quand tu vois des capotes qui parsèment le sol, là tu te dis que si tu poses ton fessier sur la cuvette tu vas te chopper au moins 5 types d’MST et tu vas apprendre que depuis le temps que ce n’est pas lavé ça a eu le temps de muter et tout.

-          Les petites connasses qui aiment se la péter plus haut que leurs culs et prennent un plaisir malsain à dénigrer les autres, mais qui via Facebook vont jouer les poètes et écrire des trucs du genre : « Ne jugez pas sur les apparences ».

-          Les nanas qui font du 36/38 et qui disent « Non mais j’suis trop grosse snif snif, regarde mon gros cul » mais qui vont balancer à leurs potes qui font du 46/48 : « Non mais arrête, t’es trop bien t’es pas grosse ! Tsss ! »

Bon je vais m’arrêter là, sinon je suis partie pour une nuit blanche. Sinon tu peux m'appeler Geena ou Jane.